Cité du Flood et des HS ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un autisme invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:10




"Le syndrome d’Asperger (Asperger syndrome) est un handicap faisant partie du spectre autiste. C’est un diagnostique rendu aux personnes souvent considérées comme étant sur le point le plus « élevé » du spectre.

D’autres diagnostiques dans l’éventail incluent l’autisme et l’autisme à fonction élevée. Le syndrome d’Asperger (Asperger syndrome) et l’autisme à fonction élevée sont souvent utilisés de façon interchangeable. Le syndrome d’Asperger (Asperger syndrome) est classé en tant que désordre général du développement, ce qui signifie qu’il affecte tous les aspects de notre vie."



Les Principaux Signes:

Les atteintes peuvent être plus ou moins sévères selon les personnes, et les principaux signes que l'on peut retrouver à divers degrés sont :

- l'apparition des troubles le plus souvent vers l'âge de 3 ans.

- un Q.I. global sensiblement normal, mais qui ne suffit pas au bon fonctionnement social en raison des autres troubles :

- les difficultés dans les relations avec les autres, adultes ou enfants, liées à une quasi incapacité à percevoir les "signaux" sociaux et à les interpréter correctement.

- Les perturbations de la communication avec les autres, tant à travers les mots qu'avec les autres formes de communication non verbale (contact oculaire, mouvements corporels, expressions du visage), avec absence apparente d'émotions sociales.

- un langage apparu sans retard, apparemment riche, au vocabulaire étendu, mais au contenu limité, et avec des remarques répétitives ou sans rapport avec le sujet.

- un langage et une compréhension au sens littéral des expressions, d'où un trouble de la compréhension des choses entendues ou lues (incompréhension des jeux de mots)

- une façon de parler manquant de naturel, précieuse, guindée, avec une voix souvent haute et monocorde.

- un langage corporel et des expressions du visage inappropriées.

- un attachement excessif à certains objets, une fixation sur un sujet, des obsessions et des répétitions, la réalisation de rituels.

- un mode de vie routinier, avec une grande rigidité et d'importantes difficultés à gérer les changements, les imprévus.

- une extrême sensibilité aux sons forts, ou à certaines odeurs.

- une naïveté et une grande crédulité les rendant très vulnérables.

- une maladresse physique, avec parfois une démarche particulière, et un comportement pataud lors des activités sportives.

- une mémoire inhabituellement développée, surtout pour les faits et les détails, mais cette mémoire est automatique, encyclopédique, et sans esprit critique.

- de grandes connaissances dans un domaine très spécifique.

- des problèmes sensoriels : ils n'aiment pas être touchés, et évitent les contacts physiques

- l'isolement volontaire " autistique ", avec des activités solitaires.

- une certaine tendance au balancement, ou au trémoussement, surtout lors des périodes de concentration.

- les sujets sont souvent perçus comme étranges ou excentriques, voire distants, d'où les difficultés d'insertion socio-professionnelle.

- certains sujets réalisent qu'ils sont différents, mais ne savent pas pourquoi.

- certains adultes découvrent qu'ils présentent un syndrome d'Asperger au moment où l'on diagnostique cette pathologie à leur enfant : ils se reconnaissent alors dans le tableau clinique.

source - site AsperWeb -



Une autre page interessante parle des idées reçues concernant les Aspergers:


Mythes et clichés associés aux troubles du spectre autistique
Tout individu ayant des troubles autistiques évite les contacts visuels et sociaux.

Puisque les personnes ayant des troubles du spectre autistique forment un groupe diversifié, on peut difficilement employer le déterminant «tout» quand on décrit les personnes touchées par ce syndrome. Malgré la gêne en situation sociale qui caractérise les TSA, beaucoup d’autistes font preuve d’un certain degré d’intérêt social et font régulièrement l’effort d’initier des interactions sociales. Beaucoup d’autistes présentent aussi des signes affectifs et préfèrent les activités sociales aux activités individuelles.

Les personnes ayant des troubles du spectre autistique possèdent des aptitudes ou des talents extraordinaires; elles sont notamment capables de mémoriser des faits, d’effectuer des calculs mentaux complexes ou de composer de la musique.

La grande majorité des personnes ayant reçu un diagnostic de troubles du spectre autistique ne sont pas des génies comme le personnage-titre du film à succès Rain Man. Cependant, beaucoup de ces personnes développent leurs aptitudes de façon inégale ou dispersée. Certaines aptitudes ressortent donc davantage que d’autres.

Les troubles du spectre autistique sont causés par l’attitude froide, distante ou perturbée des parents. (dépression maternelle et/ou du père absent)

Bien qu’on ne connaisse pas encore toutes les causes des troubles du spectre autistique, il a été prouvé empiriquement que les parents d’enfants chez qui on diagnostique ces types de troubles ne sont pas différents des autres parents. Il est maintenant généralement reconnu que les troubles du spectre autistique sont d’origine neurologique et déjà acquis à la naissance, sont apparents soit dès les premières semaines de la vie, soit se révèlent avant la troisième année de l’existence.

Les autistes sont en majorité des déficients intellectuels, ou exceptionnellement des «idiots» savants.

Le Dr Mottron et son équipe ont démontré que les méthodes couramment employées pour évaluer l'intelligence des autistes étaient inadéquates et ne permettaient pas de révéler le réel niveau d'intelligence de ces personnes parfois muettes et dont le comportement bizarre à certains égards a souvent conduit à une sous-estimation de leurs capacités intellectuelles.

Les parents des enfants autistes sont surtout des intellectuels et des bourgeois.

Des épidémiologiques sérieuses pratiquées ces 20 années(USA, Angleterre, France) ont montré que l'autisme et les psychoses infantiles touchent en fait de la même manière toutes les classes sociales, tous les milieux et toutes les races avec la même intensité. Cependant parce que les parents plus aisés financièrement ou plus éduqués consultaient plus rapidement lorsqu’un enfant avait un retard de développement, on a attribué à tors ce jugement.


--------------------------------------------------------------------------------
Sur le symdrome d'Asperger *
--------------------------------------------------------------------------------

Le syndrome d’Asperger est un « Autisme léger »…..

Il n’y a rien de « Léger » au sujet de l’autisme. L’asperger est un désordre neurobiologique qui a un effet profond sur les habilitées de base de la vie. Les individus avec l’asperger luttent immensément pour surmonter leurs déficits. Ils doivent travailler fort pour apprendre ce que d’autres apprennent intuitivement. Pour un observateur, les aspergers peuvent semblé *moins affligé* que les autistes classique ; cependant, pour ceux qui vivent avec le désordre, leurs luttes ne sont pas «légertes».

Les gens avec le syndrome d’Asperger ont de mauvais parents……

Le syndrome d’asperger n’est pas la conséquence de la manière qu’un enfant a été élevé. La recherche courante a déterminé qu’il y a une composante génétique. Les parents des enfants avec l’Asperger possèdent souvent beaucoup de traits d’Asperger. Par exemple, un père peut avoir un comportement très persévérant et une mère peu montrer de la rigidité. L’enfant diagnostiqué avec le Syndrome d’asperger à la combinaison des traits des deux parents qui se combinent ensemble pour donner le diagnostic d’Asperger.

Ceux avec le syndrome d’Asperger sont grossiers et incapable d’empathie et de compassions envers les autres ……

Souvent, en raison de leur incapacité de percevoir les intentions et les perspectives des autres et leur capacité altérée de lire le non verbal et les nuances dans la communication sociale journalière, les individus avec l’Asperger ne réagissent pas ou ne réagissent pas de façon approprier. Ce n’est pas qu’ils s’en foutent c’est qu’ils ne réagissent pas à ce qu’ils ne peuvent pas voir. La communication est une rue à double sens. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que quelqu’un reconnaisse et réponde à ce qu’ils ne
connaissent pas.

Certains avec le Syndrome d’Asperger ne font pas de contact visuel et ignorent les gens …..

Il est vrai que certains individus avec l’Asperger fassent un contact visuel limité ou leur contact visuel ne semble pas significatif ; cependant, ils ne choisissent pas d’ignorer quelqu’un délibérément mais c’est plutôt le résultat d’une « théorie altérée de l’esprit ».

La modification de comportement et les mesures punitives sont des techniques appropriées à employer avec des individus avec le syndrome d’Asperger …..

Quand un individu avec l’Asperger se montre inadéquat où « méchant » ce comportement est rarement le résultat d’un choix obstiné sur leurs parts mais plus probablement le résultat de leurs perceptions erronées du milieu social ou simplement une réaction a une surcharge sensorielle. Le traitement le plus efficace emploie des mesures positives accompagnées de techniques visant à augmenter la prise de conscience et la compréhension du comportement de l’individu et l’effet de ce comportement sur les personnes autour d’eux. Les explications devraient être concrètes et logiques et contextualiser la façon dont un comportements appropriés les bénéficieront personnellement.

Les gens avec le Syndrome d’Asperger manque d’imagination …….

En fait. Les Aspergers possèdent typiquement des imaginations vives, créatrices et uniques. Pendant le jeu, l’imagination des enfants avec l’Asperger est souvent exempte d’expressions imaginatives qui exigeraient prendre la perspective ou le point de vue d’une autre personne. Par exemple, ils ne pourraient pas *faire semblant* d’être une autre personne parce que cela exigerait une capacité de voir les choses selon la perspective d’une autre personnes. À cet égard l’expression de leur imagination ne sont pas typiques.

Les individus avec le syndrome d’Asperger ont un Q.I. supérieur ……..

Certaines personnes avec le syndrome d’Asperger ont un Q.I. élevé. Cependant bien plus ont un Q.I. moyens et se battent avec des troubles important d’apprentissage.
* Source :asperger.org






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:23

C'est un sujet qui me tient particulièrement à coeur! Rolling Eyes

Etant un tantinet hypochondriaque, je prends très au serieux mes troubles de la concentration, de la mémoire et du sense social. Ce qui fait que je me suis souvent dit (ainsi qu'à ma pauvre famille lol) que je devais surement être une sorte d'autiste.

La question me chiffonait à cause, justement, de toutes ces idées reçues sur l'autisme et la gravité disproportionnée qu'on lui associe.

Je vais devoir chercher encore parce que beaucoups des symptomes décrits pour le syndrome d'Asperger ne me correspondent pas!


Mais je pense à notre sosiété et à la connaissance beaucoup trop réduite qu'elle a des troubles autistiques!! On rencontre des personnes de toutes sortes! beaucoup d'entre elles ont un véritable problème de sociabilité. On les traitent de tous les noms, on les jugent et parfois on les agressent!

Je n'aurais jamais pensé qu'une personne dite normale, qui fait normalement ses études, qui a un travail et qui communique un minimum avec les gens puisse avoir des difficultés à percevoir les émotions!!!


On avait un voisin qui passait son temps à parler de choses qu'il avait lu, et on se moquait de lui parce qu'on se rendait compte qu'il dissertait sans rien comprendre de ce qu'il disait. Il mémorisait les informations et les réstituait telles qu'il les avait lues. Il était la risé du quartier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mordizar

avatar

Masculin
Nombre de messages : 11978
Age : 42
Localisation : fi la forêt ta3 jours de cendre
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:38

je ne retiens qu'asperger je dois surement avoir un problème de concentration Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:44

Ainsi, tu présentes également des signes d'indifférance aux sujets importants pour les autres

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:45

Autisme redding ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 22:52

Non

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mordizar

avatar

Masculin
Nombre de messages : 11978
Age : 42
Localisation : fi la forêt ta3 jours de cendre
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:04

c'est trop long ton truc, ça me fait penser au lycéens qui remplissent leurs feuilles d'examens 'juste pour faire beaucoup" croyant passer pour plus intelligents Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:05

ça c'est méchant , par contre c'est vrai pour le truc te3 ette3ma , un prof de physique nous disait à propos de la philo " Ekteb Kbir ou Sauti les lignes"



Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:06

Mustaine, tu peux venir coller ton "khbaaaaaaaaaaat"

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:07

ah pardon , j'oublie les traditions








Khbaaaaaaaaaaaaaaaatttttttttttttttttt'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choumakheur

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1830
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:14

c celui qui a les fesses encowe chaudes qui a pété le dewnier [ proverbe congolais]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:18

Traduction please scratch je comprends pas le congolais Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:19

la chemmeha houa moulaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:24

Ah j'ai compri, Choumi dit que si je parle d'autisme c'est que je le suis aussi.

Ca prouve qu'il a rien lu du tout Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:28

t'es autiste ????????? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:33

ça s'écrit Hautiste Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mustaine

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26128
Age : 32
Localisation : Behind your back
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:35

chghoul c'est le contraire de Bassiste ?








Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokkar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5896
Localisation : Digging my way to something better
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:36

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choumakheur

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1830
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Un autisme invisible   Jeu 30 Sep - 23:44

t'as les fesses chaudes ???? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autisme invisible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autisme invisible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR
» séminaire sur l'autisme et sa prise en charge
» Le Monastere Invisible
» L'invisible
» L'invisibilité ou le fait de se rendre invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la cité des anges :: Discussion générale :: Coin des anonymes (Problemes perso,santé et sexualité)-
Sauter vers: